Une expérience passionnante à vivre le jour des fêtes au Costa Rica

Costa Rica, un grand pays d’Amérique Centrale, attire beaucoup de visiteurs grâce à sa jungle luxuriante, ses monuments culturels ou encore ses habitants aux visages métissés. Cette destination séduit également les touristes en raison des nombreuses fêtes qui animent toutes ses villes chaque année.

Dia delBoyero est l’un des évènements les plus emblématiques de cette contrée. Si vous séjournez au Costa Rica durant la mi-mars, vous aurez l’occasion d’assister à cette célébration qui consiste à voir défiler des charrettes à bœufs. Ces derniers ont été utilisés auparavant comme transports de café, et sont actuellement devenus un art décoratif.
Autrement, la fiesta de los Diabilitos se déroule à la dernière semaine de février au village de Boruca. Cette festivité marque la lutte des indigènes, nommés petits diables, contre les Espagnols, représentés par un taureau. Cette cérémonie s’accompagne de danses où les personnages portent des masques et des costumes en bois. Vous trouverez également sur le lieu, plusieurs produits d’importation et d’exportation.

Célébrer Juan Santamaria au Costa Rica

Le Dia de Juan Santamaria est célébré au Costa Rica tous les 11 Avril. Ce jour est fêté en l’honneur du soldat qui s’est battu contre les troupes de William Walker durant la bataille de Rivas et est reconnu officiellement comme le héros national. Cette festivité est chargée d’animations avec la marche de fanfares étudiantes, des danses et des concerts.Cette semaine de commémoration est l’une des choses à ne pas manquer lors de vos séjours au Costa Rica. Durant ce temps, vous apprendrez le riche passé de ce géant. Il est né dans la région d’Alajuela le 29 août 1831. Cet homme, pauvre travailleur et enfant illégitime d’une mère délaissée, s’engagea dans l’armée en tant que tambour. Après la bataille, Santamaria est devenu un symbole du patriotisme et son image est représentée par une statue qui se trouve au centre de la ville d’Alajuela.

La fête de l’indépendance de Costa Rica

Costa Rica a eu son indépendance en 1821 et la fête nationale du 15 septembre est une journée sainte pour les natifs de cette cité. À l’occasion de cet évènement que les Costariciens ont l’habitude de célébrer depuis la veille, le 14 septembre, la torche de la Liberté est apportée du Guatemala, à 18 h, par des étudiants en sport qui se passent le relai en courant, comme lors des Jeux olympiques, jusqu’à Cartago.En général, la relève finale est exécutée par un enfant. Cette manifestation est absolument l’un des incontournables durant le séjour au Costa Rica. Les festivités populaires se déploient le lendemain, du matin au soir, et se démarque par un carnaval organisé par le corps enseignant. Les chérubins se défilent dans des costumes traditionnels, sillonnent les rues suivis des fanfares, des groupes folkloriques et des artistes. Les cérémonies peuvent changer selon les villes, mais c’est le moment pour tous les Costariciens d’honorer leur pays, spécialement pour écouter l’hymne national retentir dans tous les coins et diffusé dans toutes les radios.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.